TAPAJ

Depuis 2000, le Programme TAPAJ s’adresse à des personnes vivant dans une grande précarité et n’étant pas prêtes à intégrer le marché du travail, tant sur le plan personnel que professionnel. Par le travail, les participants entreprennent des démarches à plusieurs niveaux dans leur vie (logement, santé, consommation, estime de soi, etc.).

C’est à la suite des recommandations émises par l’étude terrain réalisée en 1999 auprès des jeunes pratiquant le squeegeeing, que le Programme TAPAJ est né. En effet, il s’est avéré que la création d’alternatives à la judiciarisation de ces jeunes qui pratiquent des métiers de la rue, considérés par la loi comme illégaux, était nécessaire. Ainsi une banque d’emploi s’est mise en place afin de leur offrir des activités rémunératrices intéressantes comparativement à celles qu’ils pratiquaient. La première année a connu un grand enthousiasme de la part des jeunes quant au type d’activités proposées (lavage de vitrines de locaux vacants et création d’une murale artistique). À la fin de cette première année, le constat suivant a été émis : la banque d’emploi correspondait aux valeurs et était attrayante pour les jeunes. Ainsi, suite aux différentes demandes de la part de ceux pratiquant d’autres métiers de la rue tels que la quête ou la prostitution et au succès de la première année, TAPAJ leur a ouvert ses portes. Il est à noter que plus les années passent, plus TAPAJ se fait connaître grâce à la « publicité par le bouche à oreille » entre participants. Cependant, TAPAJ n’arrive toujours pas à répondre à toutes les demandes et doit refuser un nombre important de participant (jusqu’à 15 individus par jour).

OBJECTIF

Par le travail, nous favorisons l’amélioration des conditions de vie d’adultes vivant de grandes difficultés personnelles et professionnelles afin de favoriser leur insertion sociale.

Pour y parvenir, nous souhaitons :

Que le participant développe sa confiance et son estime personnelle.
Que le participant développe sa confiance et son estime des autres.
Que le participant développe ses habiletés personnelles et professionnelles.
Que le participant choisisse d’améliorer l’ensemble de ses conditions de vie.

Critères d’admissibilité
Être âgé de 16 ans et plus
Vivre de grandes difficultés sociales et personnelles
Présenter l’une des problématiques suivantes :
– toxicomanie et/ou
– sans domicile fixe et/ou
– pratiquer les métiers de la rue et/ou
– vivre dans une grande précarité

Le Programme est divisé en trois étapes :

Étape 1 | Prise de contact et évaluation

À cette étape, le participant s’inscrit au Programme TAPAJ de façon ponctuelle en téléphonant le lundi et le jeudi,
à 10 h, pour travailler en après-midi. Les plateaux de travail varient entre 2 et 3 heures de travail et le participant est payé comptant à la fin de sa journée de travail. Il peut demeurer à cette étape sur une période maximale de 20 participations par année. Par contre, il est possible qu’un participant y demeure sur une longue période compte (plus d’une année) tenu de la complexité des difficultés vécues.

Lors de son inscription, le participant doit présenter une pièce d’identité et signer le formulaire stipulant son engagement à déclarer ses revenus. Les participants ne peuvent être rémunérés que pour un maximum de 200 $ par mois.

Étape 2 | Mise en action et préparation

À cette étape, le participant appelle son intervenant responsable pour vérifier s’il y a des places de travail disponibles dans l’un des divers contrats récurrents réalisés par TAPAJ. Les plateaux de travail varient entre 3 et 7 heures de travail et le participant est payé comptant le vendredi de la semaine travaillée. Il peut demeurer à l’Étape 2 sur une période maximale de 12 mois.

À l’instar de l’étape 1, il doit signer le formulaire stipulant son engagement à déclarer ses revenus. Le participant doit faire une réflexion et entreprendre des démarches concernant sa situation personnelle et professionnelle.

Étape 3 | Référence et réinsertion

À cette étape, le participant est soutenu par un intervenant dans ses démarches relatives à sa situation sociale : hébergement, emploi, consommation, habitudes de vie, santé, vie sociale, etc. L’intervenant de TAPAJ fera un survol des ressources susceptibles de répondre aux besoins du participant qui termine sa participation au Programme et le référera vers ces dernières (soutien dans les démarches entreprises par le participant).

tapaj-travail-ferme-roger-richardTravail à la ferme Roger Richard

tapaj-murale-cour-spectre-de-rueMurale de la cour de Spectre de rue

tapaj-murale-avoisinant-hotel-st-andreMurale de la ruelle avoisinant l’hôtel St-André

tapaj-murale-rue-papineauMurale située sur la rue Papineau

tapaj-murale-ecole-garneau-2 tapaj-murale-ecole-garneau-1Murale de l’école Garneau

tapaj-murale-st-timotheeMurale de St-Timothée

tapaj-murale-parc-beaudryMurale du Parc Beaudry

Emplacements des divers projets TAPAJ

Pour plus de photos, veuillez consulter la page Photos des évènements